Nos archives
Administration
janvier 2018
L Ma Me J V S D
« déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Exposition sur la faune locale

 

Les enfants rendent hommage à leurs aînés

LA MARSEILLAISE ENFANTASTIQUE – Les Enfantastiques

Spectacle TETRIS

Inspiré du célèbre jeu vidéo, où des figures de taille diverse doivent s’imbriquer pour former un tout, le chorégraphe libano-américain Erik Kaiel défie les lois de la gravité en composant des formes imbriquées. Les corps des danseurs glissent, pivotent, se cherchent, s’emboîtent jusqu’à former d’invraisemblables pyramides, puis se désassemblent.
Dotée d’une énergie et d’une inventivité pleines de fantaisie, Tetris devient la métaphore de la rencontre, et l’espace scénique, un terrain de jeu acrobatique délirant.

https://safeshare.tv/submit?url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DzM1373sdMkg

https://safeshare.tv/submit?url=https%3A%2F%2Fvimeo.com%2F169244961

 

Souvenirs pour quelques élèves du Petit Prince invités sur la scène !

 

Petite vidéo de fin ! 011

Découverte d’un auteur à la médiathèque de Chateau-Gontier

Les séances s’articulent autour de trois axes : la présentation des auteurs Pierre Delye et l’illustratrice Cécile Hudrisier, la connaissance des contes originaux et la découverte ainsi que l’analyse de façon ludique des contes des 2 auteurs.


Festival de la BD…

http://www.mazarin-musique.com/

Rencontre avec les élèves de Fromentières

 

 

Sortie à Terra Botanica

Merci à Florie pour ces superbes photos !

 

Demain, les animaux du futur

Bienvenue sur la Terre dans 10 millions d’années !L’espèce humaine a disparu de la surface de la Terre, mais pas la vie. C’est cette vie du futur que vous allez découvrir, dans un récit palpitant illustré de façon spectaculaire. Voyageant dans les mers, les forêts et les déserts du futur, vous croiserez des animaux à la morphologie et au mode de vie décoiffants : têtards de 40 mètres de long, poux-pieuvres, pingouins à propulsion, oursins-tueurs, etc. : un vrai bestiaire fantastique. Un bestiaire imaginaire – car personne ne peut prédire l’avenir – mais réaliste. Les auteurs ont en effet mis à profit leur connaissance des sciences de l’évolution et de l’anatomie pour proposer un scénario plausible d’évolution menant de la faune actuelle aux animaux du futur qu’ils ont imaginés.

Sébastien Steyer est paléontologue au Muséum National d’histoire naturelle.Marc Boulay est sculpteur-illustrateur spécialisé dans la reconstitution d’animaux du passé… ou du futur.

Impressions sur le film Sur le chemin de l’école

Cette histoire montre que tous les enfants du monde n’ont pas la chance de mettre seulement 5 minutes pour aller à l’école. J’ai apprécié l’histoire de Samuel elle est très émouvante. J’ai eu très peur quand Jackson et Salomé ont entendu les éléphants. J’étais heureuse quand tous les enfants s’entraidaient. Mon moment préféré c’était quand chaque écolier racontait son rêve ; j’étais joyeuse. Par compte j’étais mal à l’aise quand j’ai découvert l’handicap de Samuel. J’ai trouvé que le moment où les 2 frères de Samuel se disputaient était marrant. Chloé

 

C’ était drole quand les éléphants ont couru après les enfants qui se sont cachés. J’ ai aimé quand Carlos a laissé sa petite soeur monter sur le cheval. J ‘étais choqué car Samuel a un handicap. Il se déplace en fauteuil roulant qui a été fabriqué avec des pièces. J’ était inquiet quand la roue s’ est enlevée. Ca me fache de voir ces enfants qui vont à l école seuls en parcourant beaucoup de kilomètres.Thomas

J’ai aimé le moment où Samuel (handicapé) et ses frères ont cassé la roue du fauteuil roulant car c’était drole. J’ai aussi beaucoup rigolé quand Samuel est allé dans l’eau et que ses frère avaient du mal à le sortir. Je n’étais pas trop satisfaite du moment où la petite fille s’est blessée. J’ai sursauté quand l’éléphant a fait son bruit et a fait peur à Salomé et Jackson. J’étais heureuse quand tous les enfants sont arrivés dans l’école. J’ai beaucoup apprécié ce film car j’ai découvert d’autres pays. Léna

J’ai été surprise quand les enfants sont tous arrivés à l’école, après un chemin fatiguant. J’ai eu peur quand les éléphants attaquaient Salomé et Jackson. J’ai été contente quand Carlos a laissé sa petite soeur monter à cheval. J’ai été épatée quand Samuel a réussi à marcher alors que normalement il est en fauteuil roulant. Quand le fauteuil est tombé à l’eau j’ai trouvé ça marrant! J’ai trouvé sa triste quand le monsieur n’a pas voulu aider la copine de Zahira qui avait mal aux pieds. L’histoire m’a beaucoup plu, j’aimerai bien regarder ce film à nouveau. Léa

J’ai été satisfaite à la fin car Samuel commençait à marcher. J’ai été épatée au moment où Jackson a tiré le drapeau.J’ai été surprise quand les éléphants se sont dirigés vers Jackson et Salomé. Et j’ai adoré quand tout le monde est arrivé à l’école sains et saufs. Morgane

 

J’ai aimé quand Jackson et Salomé ont été poursuivis par des éléphants car ils ont eu peur. Samuel est handicapé c’est malheureux. Je suis triste car le conducteur de la voiture ne s’est pas arrété pour prendre Zahira qui avait beaucoup marché. Samuel a réussi à marcher ,je suis content. Mathias

 

J’ai aimé quand Samuel en fauteuil roulant est arrivé à l’école. Tous les élèves étaient solidaires pour l’amener dans la classe et pour le porter. Il y a un moment où les frères de Samuel se sont fâchés ; c’était marrant car le plus grand des deux a voulu prendre un raccourci mais le chemin était plus difficile. Quand les éléphants du Kenya ont attaqué Jackson et Salomé j’ai eu peur. A cause d’eux la fille a perdu l’eau de son bidon. J’ai été peinée quand Zahira a échangé sa poule contre des biscuits. Pauvre animal ! A la fin on a vu Samuel qui marchait c’était émouvant. Nous, on a de la chance car nous avons des transports plus pratiques. Manon


C’était excellent quand tous les enfants ont dit leurs rêves. J’ étais contente quand on apprend que Samuel à réussi à marcher. J’ ai adoré ! J’ai eu peur quand Jackson et Salomé ont été poursuivis par les éléphants. J’ étais inquiète quand le fauteuil roulant était bloqué dans l’ eau. J’étais bouleversée en voyant les 4h00 à parcourir par Zahira. Romane

 

J’ai aimé quand la roue du fauteuil de Samuel s’ est enlevée. J’ai trouvé que c’était drôle. J’ai également apprécié de découvrir d’autre pays. Quand Jackson creuse dans le sable pour aller chercher de l’eau pour sa famille, pour boire, pour se laver… Je trouve qu’il faut être courageux pour faire ça. J’ai beaucoup aimé se film parce que c’était triste. Je trouve que c’ est malheureux quand les enfants mettent beaucoup de temps pour aller à l’école. Quand l’ami de zahira a eu mal au pied j’ai eu peur. Louane

 

J’ai aimé quand les enfants sont allés à l’école. J’ai été choquée par les kilométres qu’ ils doivent parcourir. Nous on ne prend pas beaucoup de temps pour aller à l’école. Leur vie n’est pas comme la notre. Les personnages que j’ai adoré c’est Zahira et Salomé. Quand les copains de Samuel l’on transporté dans la classe, c’était émouvant. J’ai eu peur quand les deux enfants ont été poursuivis par les éléphants. Annaelle

 

C’était drôle quand les éléphants couraient après les enfants. Je n’ ai pas apprécié le moment où Carlos a laissé sa petite soeur passer à l’avant du cheval. Nathan G

 

J‘ai bien aimé quand les enfants africains sont passés près des éléphants. Mathéo

 

J’ai bien n’aimé quand les enfants africains sont passés près des éléphants. Je n’ ai pas aimé quand ils sont tombés. Esteban

 

J’ai été surprise quand j’ai vu comment vont à l’école ces enfants. J’ai été étonnée quand j’ai vu la vie des enfants dans d’autre pays. J’ai aussi été stupéfaite que même les handicapés font ce chemin. J’ai trouvé drole quand les frères de Samuel se disputaient car ils sont passés par la rivière. Léonie

 

J’ai aimé quand Samuel, qui est en fauteuil roulant et ses frères, tombent dans la rivière car ça m’a fait rire . Je n’ ai pas apprécié le moment où Jackson et Salomé se font attaquer par les éléphants dans la savane, j’ai eu peur quand ils ont rugi . Le film montre que dans les autres pays, les enfants ne vivent pas comme nous et moi ça me touche. Et j’ai bien aimé aussi quand on a appris que Samuel allait remarcher ; j’étais heureuse pour lui. Juline

 

J’ai été heureuse quand Samuel a commencé à marcher. Quand Zahira chantait pendant sa prière c’était surprenant. J’ai été étonnée quand la petite soeur de Carlos est montée sur le cheval à l’avant. Jai trouvé un peu triste que Samuel soit dans son fauteuil roulant. J’ai paniqué quand les éléphants se sont dirigés vers Jachson et Salomé. Alycia

 

J’ai aimé quand Samuel,Gabriel et Emmanuel étaient dans l’eau avec le fauteuil roulant c’était drôle. Les frères de Samuel se criaient dessus. J’ai apprécié le moment où tous les enfants sont arrivés à l’école, c’était émouvant . J’ai été surprise quand le monsieur n’a pas voulu aider la fille qui avait mal aux pieds. J’ai ressenti de la peur quand les éléphants ont effrayé Jackson et Salomé. Ines

J’ai été étonnée quand Samuel en fauteuil roulant est rentré dans son école et que ses copains l’aidaient .Cela m’a ému quand le maitre de Jackson a dit qu’il était content que les enfants n’aient pas eu d’accident. J’ai été déçue puis soulagée quand Zahira a échangé sa poule contre 800 gâteaux. Laurine

 

J’ai aimé quand les enfants sont arrivés à l’école. C’était gai et émouvant quand ils ont dressé les drapeaux. Samuel avait demandé combien d’heures il faut pour aller en Amérique. Ses frères ont répondu 1h15 et en Afrique 5 minutes ; c’était drôle ! Quand ils sont tous rentrés à l’école j’ai apprécié. C’était émouvant quand Samuel a dit “Plus tard quand je serai grand je voudrai apprendre à marcher aux enfants. LOISE

 

Samuel était handicapé et ses frères l’aidaient à pousser son fauteuil. J’ai eu mal pour Norah qui avait mal aux pieds. J’étais surprise quand Carlos et sa soeur faisaient leur prière.J’ai eu peur quand Jackson et Salomé ont été attaqués par les éléphants. Noéline

 

J’ai aimé quand Samuel était dans l’eau et que ses frères le poussaient, j’étais heureuse. J’ai été surprise quand les éléphants ont attaqué Jackson et Salomé. J’étais fachée quand Zahira et ses copines ont demandé à une voiture de les emmener à l’école que le conducteur n’a pas voulu. J’ai été peinée quand la copine de Zahira avait mal au pied. Charlotte


Ca m’a choqué d’entendre le barrissement de l’éléphant. J’ai aimé quand Jackon a laissé Salomé aller à l’avant du cheval ; j’étais content pour elle. Pour aller à l’école ça doit être long pour Zahira. J’ai bien aimé quand Samuel était dans l’eau c’était marrant. Ca m’a surpris quand la fille a vendu sa poule pour 800 gateaux. Nathan D

 

J’ai eu une émotion forte quand les enfants allaient à l’école. Ce film était super! Les personnages ne vivent pas comme moi. Les musiques étaient très belles et très douces. Nino


J’ai bien rigolé quand les frères de Samuel ont mis son fauteuil roulant dans l’eau. Cela était amusant ! J’ai bien aimé quand un des frères de Samuel avait roté. J’avais ricané comme jamais ! J’ai été choqué au moment où Jackson et Salomé se sont fait poursuivre par les éléphants. J’étais bouleversé par les chemins des enfants qui était impressionnant. Elyot

 

J’ai aimé quand ils vont tous à l’école. C’est triste qu’il doivent parcourir beaucoup de kilomètres par jour. Moi j’ai de la chance je n’en parcours pas autant. J’ai été surprise quand Salomé est tombée. J’ai été contente que tous les enfants arrivent tous à l’école. Le pauvre Samuel est en fauteuil roulant. J’ai adoré quand Samuel arrive à marcher. Jeanne

 

J’ai aimé quand Jackon a levé le drapeau et quand les élèves ont chanté ; j’ai adoré. C’ était émouvant. Aussi c’était trop drôle quand ils ont perdu la roue du fauteuil.       Je n’ai pas trouvé ça drôle lorsque Samuel et ses frères étaient bloqués dans l’eau. J’ ai eu peur que Samuel tombe du fauteuil et qu’ il ait mal à ses jambes. Ca m’a fait mal au cœur quand Jackson et Slalomé se sont fait poursuivre par les éléphants ; j’étais inquiet. Paul


 

Le cross solidaire au profit des Restos du coeur

Le cross solidaire au profit des Restos du coeur, organisé par le collège Paul-Emile-Victor, s’est déroulé mardi au complexe sportif.

Les élèves de CM1 et CM2 des écoles primaires de Jacques-Prévert, Ruillé-Froid-Fonds, Azé, Ménil et Fromentières ont participé à cet événement et couru avec des élèves de 6eset des jeunes de l’IME.

L’ensemble de l’équipe éducative et les élèves du collège Paul-Emile-Victor se sont mobilisés en partenariat avec l’association Handi Cap Évasion. « Grâce aux Joëlettes mises à disposition par l’association, quinze jeunes de l’Institut médico-éducatif (IME) ont pu être associés à cette journée », ajoute Guillaume Parant, professeur de sciences physiques.

Extrait du journal Ouest france

Les élèves de  Ménil  ont récolté grâce à leurs jambes et leur souffle 244,20 €  Bravo les enfants !!